Vrp Multicartes Ou Agent Commercial?

Ainsi, un représentant jouissant du statut VRP multicarte est un salarié, contrairement à l’ agent commercial qui reste indépendant. Cela reste vrai, qu’il travaille pour le compte d’une ou de plusieurs entreprises. Il est considéré comme un prestataire mandataire et non comme un salarié.

Quelle est la différence entre un agent commercial et un VRP?

Ces deux modes de collaboration ont une différence de taille : le VRP est un salarié de l’entreprise alors que l’agent commercial est un prestataire externe à l’entreprise. La législation encadrant les relations de travail relève donc de textes différents.

Qu’est-ce que le VRP?

Le terme de VRP est l’acronyme pour Voyageur Représentant Placier. Le VRP est un commercial chargé de démarcher des clients dans une zone géographique déterminée, dans le but de vendre des produits ou des services. Il fait donc partie de la force de vente externe de l’entreprise.

Quelle est la différence entre un agent commercial et un VRP?

Ces deux modes de collaboration ont une différence de taille : le VRP est un salarié de l’entreprise alors que l’agent commercial est un prestataire externe à l’entreprise. La législation encadrant les relations de travail relève donc de textes différents.

Quels sont les avantages et les inconvénients du VRP?

Egalement, le VRP bénéficie de la protection sociale du régime général de la sécurité sociale et les cotisations sont versées par l’employeur. La protection sociale de l’agent commercial dépend de son statut juridique et il en supporte lui-même le coût.

You might be interested:  Combien De Temps Dure La Formation Agent De Securite?

Qu’est-ce que le contrat de travail entre le VRP et son employeur?

Le contrat de travail entre le VRP et son employeur est donc un contrat de louage de services. Il s’agit d’un statut spécifique, soumis aux conditions imposées par la loi et la convention collective applicable.

Quels sont les droits du VRP?

En effet, l’article 5 de la convention prévoit que le VRP « aura droit, au titre de chaque trimestre d’emploi à plein temps, à une ressource minimale forfaitaire qui, déduction faite des frais professionnels, ne pourra être inférieure à 520 fois le taux horaire du salaire minimum de croissance ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *